A window
into the 3rd Millennium

At the dawn of the third millennium Ronald Fournier discusses his observations and contemplations on important issues that will affect our future.

Ron looks issues such as our environment, religion, economy, population, technology and spirituality.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fenêtre sur
le 3ième Millénaire

Ronald Fournier
Paysan instruit & éclectique en évolution
Glassville, N.B.
août 1999

 

l se peut que le 3e millénaire ait commencé à Seattle. D’autres pourraient conclure que certains humains rapaces, n’ayant pas tiré les leçons essentielles de l’histoire (parce que l’appât du gain troublait leur vision à long terme), ont précipité le début d’une autre forme de révolution. Les gens de la base, une fois de nouveau, doivent quitter leurs charrues pour aller lapider les seigneurs, leur indiquer qu’ils en demandent trop et qu’ils en retournent trop peu.


(photo:RENB-NBEN )

C’était encore péniblement évident à Seattle que les forces policières sont là pour protéger la haute classe parce que celle-ci réussit encore à persuader la majorité des gens que leur bien-être dépend du bien-être de la haute classe. 
Ça donne envie de pleurer que de voir, encore de nos jours, l’insensibilité et la course au profit dominer le programme politique de tant de gens. « Éco-nomie », un écosystème inventé par les humains, mal équilibré, non durable, mais soutenu surtout par ceux et pour ceux qui en tirent profit aux dépens des autres humains et des ressources de la nature.

Voici tout de même, à l’aube du 3e millénaire et après ces constatations troublantes, certains événements marquants, certains anticipés et d’autres espérés :

Environnement
Il est à prévoir que durant les prochaines décennies la plupart des nations vont connaître de longues périodes pendant lesquelles elles devront demeurer constamment en état d’urgence à cause des tempêtes sévères suites à des variations climatiques plus accentuées. Un des aspects positifs à tout cela, c’est que les humains semblent s’entraider encore plus en cas de crise (manière indirecte de s’indiquer entre nous qu’on aime savoir qu’on a besoin de nous). L’interdépendance de tous les écosystèmes sera de plus en plus comprise par les humains, au fur et à mesure que la nature va se révolter des abus dont elle a été l’objet. Cette prise de conscience accentuée va mener à d’autres changements à plus long terme. Cette sensibilisation va dépendre en partie des efforts d’éducation soutenus par les différents gouvernements. Il est à craindre que certains dirigeants (dictateurs, despotes, oligarchies, etc.) décident de contrôler les efforts d’éducation afin de minimiser l’activisme contre les abus qu’ils infligent (société, environnement, justice, etc.).

Religion
Durant la première partie du 3e millénaire, les différentes religions théistes vont continuer à mettre l’accent sur leurs différences plutôt que de concentrer sur leurs similarités. Graduellement, la sensibilisation forcée par les incertitudes économiques, écologiques et sociales, va mener les gens vers le regroupement, la conciliation. De plus en plus, les révélations du Livre d’Urantia vont être connues, discutées et acceptées. Ce livre va graduellement remplacer les autres grands livres des différentes religions du monde. Il n’est pas clair en ce moment si ce livre va amener le changement, ou bien s’il deviendra populaire parce qu’il y aura eu un changement!

Économie
Bien que les pays capitalistes aient crié 
« Victoire! » lors de l’effondrement du mur de Berlin et la prétendue mort du communisme russe, la prochaine « bête noire » à être immolée par la pression populaire sera le « capitalisme à outrance ». À mon sens, ce sera une version améliorée du mouvement coopératif actuel qui va finir par dominer la scène économique mondiale. Il me semble qu’il va falloir garder une forme limitée de libre entreprise et de commerce; il est à espérer que cette transition vers le coopératisme va s’effectuer d’une manière non sanglante et logique. Malheureusement, l’histoire de l’humanité nous indique autrement! Aurons-nous appris les leçons historiques à temps?


(photo: RENB-NBEN )

Population:
Durant les changements prévus ci-haut (et à leur suite), la population mondiale va se stabiliser et va éventuellement commencer à décroître pendant un certain temps. Une répartition plus égale des biens de la terre verra le jour. La tolérance des différences va augmenter et les conflits d’antan vont graduellement devenir de mauvais souvenirs. Les gens vont apprendre à s’aimer eux-mêmes et ainsi à mieux aimer les autres.

Technologie:
Étant donné ce que nous avons accompli durant le siècle qui se termine, bien d’autres miracles sont possibles. Avant d’en arriver à un équilibre souhaitable, il va y avoir de nombreuses frictions entre ceux qui croient que la technologie est la seule solution et ceux qui veulent travailler de concert avec la nature au lieu de la forcer. Plusieurs technologies supprimées, cachées ou mises sur les tablettes vont refaire surface et répondre à plusieurs de nos besoins quotidiens tout en aidant à réduire les stress imposés sur nos écosystèmes. Les humains vont éventuellement coloniser la Lune et la planète Mars; ce faisant, c’est ainsi qu’ils vont apprendre à mieux apprécier la Terre et ses ressources limitées, y compris la valeur inestimable des écosystèmes qui nous soutiennent.

Spiritualité:
Au-delà des différences religieuses, et plus tard (quoiqu’il soit permis d’espérer que ce soit plus tôt) durant le millénaire, les humains auront surmonté « leurs nombreuses peurs » et pourront enfin se libérer encore plus des attachements matériels et viser « plus haut ». À ce niveau-là, les humains vont grandir et être instruits dans l’esprit de l’entraide à tous les niveaux. On mettra l’accent sur l’accumulation des expériences d’entraide, sur la croissance spirituelle personnelle et sur le bien-être de l’ensemble de l’humanité. La propriété privée sera de moins en moins importante et graduellement remplacée par l’accent sur l’appui de la collectivité afin d’en accélérer le développement spirituel.