Bathurst's Jewel: The Daly Point Nature Reserve

For visitors and residents alike, the coast is a summer vacation destination, and the Daly Point Nature Reserve is a stop on many people's journeys! The Reserve has 6 km of trails that pass through 100 acres of salt marshes, old fields, and mixed forest.

Author Geraldine Mason takes readers through the Daly Point Nature Reserve and talks about the Maritime ringlet, a small beige butterfly that can be seen there. Even though this butterfly is a common sight in the Reserve, it is very rare - only four colonies are known worldwide. Three of these colonies can be found in and around Bathurst, NB.

Un bijou à Bathurst : 
la réserve naturelle de la pointe Daly

Geraldine Mason
novembre 2008

our de nombreux visiteurs qui viennent dans la région et pour bon nombre d'entre nous, le littoral constitue un endroit de villégiature pour l'été. Dans l'air vif, un goût de sel : dans des marées, une sensation de constant renouveau. Il évoque l'image de goélands tournant dans un ciel pur pendant qu'au-dessous d'eux les vagues grondent et déferlent sur des plages sablonneuses ou battent des récifs.

La réserve naturelle de la pointe Daly contient 6 km de sentiers, qui passent au travers plus de 100 acres de marées salines, de vieux champs et de forêt mixte. En vous promenant, dans une journée, vous verrez une grande variété d'espèces de plantes et animaux, retrouvés à la pointe Daly ainsi qu'un bon nombre d'habitats naturels : champs et pâturages, forêt mixte et marais salants.


La réserve naturelle de la pointe Daly.
(Photo :  Geraldine Mason)

Les marais salants sont des terres humides côtières situées dans les baies et les estuaires protégés (aux endroits où les rivières d'eau douce se jettent dans la mer). Ils se trouvent souvent en arrière de cordons littoraux ou de cordons sablonneux. Se présentant sous les traits de prés d'herbe, les marais salants sont sujets à des inondations fréquentes des marées, et ils constituent l'un des habitats les plus productifs de la planète. Les terres humides sont des aires naturelles de reproduction, des haltes migratoires, des corridors de migration.

Pointe Daly renferme également une petite zone de marais d'eau douce adjacente aux marais d'eau salée. Cette zone de quenouilles est située au pont enjambant le sentier des marais salants.


La réserve naturelle de la pointe Daly.
(Photo :  Geraldine Mason)

Au-delà des marais salants de la pointe Daly, dans le port de Bathurst, se trouve un secteur de littoral. Des sédiments de boue et de sable sont alternativement recouverts et dénudés par les mouvements de marées deux fois par jour. Les populations productives d'invertébrés des littoraux représentent une source alimentaire importante pour un grand nombre d'animaux, spécialement les oiseaux de rivage. On aperçoit souvent d'autres oiseaux, notamment des oiseaux aquatiques et des goélands, se nourrir ou se reposer sur les littoraux, ou sur l'eau qui les recouvre à marée haute.

Le satyre fauve, un petit papillon beige, peut être observé à partir du sentier du marais, volant au-dessus de la spartine étalée ou se nourrissant du nectar de la lavande de mer, tard au mois de juillet et au mois d'août. Même si ce papillon est commun dans le marais de la pointe Daly, il est considéré comme rare étant donné qu'il n'y a que quatre colonies connues à travers le monde. Trois de ces populations sont retrouvées dans ou près de Bathurst.


La réserve naturelle de la pointe Daly.
(Photo :  Geraldine Mason)

Le satyre fauve est unique dans le sens qu'il est l'une des seules espèces de papillon connues au Canada qui vit exclusivement dans un habitat de marais salants.

Venez voir le satyre fauve et les marais salants vous-même à la Réserve naturelle de pointe Daly!