Rivière triste

par Sarah LeBlanc
Dieppe, N.B.
22 avril, 2000

 

’envie cette immuabilité apparente dejadis.
Rivière jalouse, étreignant à jamais son flame fertil.

Comme une nourrice giflée à la figure
Par une enfant exubérante et immature -
Rivière triste.

Le mascaret -
Espoir quotidien, chance qu’il faut saisir
Aujourd’hui pour hier,
Aujourd’hui pour aujourd’hui
Et aujourd’hui pour demain.


(photo: RENB-NBEN)

===========

Author:
Sarah LeBlanc

===========